莎车| 汕尾| 布拖| 秦安| 黎平| 青神| 夏津| 丹凤| 宣威| 滦县| 淳化| 蔚县| 梅州| 比如| 张家港| 华蓥| 余江| 绥化| 博湖| 麻城| 石狮| 玉溪| 响水| 从江| 新县| 石泉| 乌兰浩特| 保靖| 清原| 余干| 古冶| 绥滨| 怀远| 开封市| 合阳| 高唐| 玉龙| 易县| 宁安| 崇信| 南安| 东阳| 珙县| 南漳| 安县| 呼兰| 武城| 农安| 迁安| 旌德| 怀宁| 泸溪| 横峰| 九龙| 七台河| 乌伊岭| 玉林| 淮阴| 衡阳县| 金佛山| 关岭| 理塘| 射洪| 武隆| 佳木斯| 南江| 澄海| 旅顺口| 天池| 察哈尔右翼后旗| 二道江| 太仆寺旗| 安福| 阿拉善左旗| 兰考| 大丰| 万州| 柘荣| 沈阳| 冕宁| 小金| 八一镇| 太和| 南部| 襄樊| 达县| 阿勒泰| 栖霞| 陈仓| 容县| 景洪| 高阳| 随州| 印江| 闵行| 大田| 二道江| 察哈尔右翼前旗| 闻喜| 香港| 马鞍山| 双柏| 皮山| 南阳| 长垣| 宿州| 广河| 五大连池| 邛崃| 金塔| 南木林| 海林| 英德| 白银| 辽源| 平邑| 道真| 元坝| 龙江| 临颍| 宝兴| 景泰| 岳池| 崇明| 巴林右旗| 海林| 安仁| 宜兴| 六安| 勉县| 麻栗坡| 晋中| 桓仁| 凉城| 蒙城| 廊坊| 志丹| 台南县| 寒亭| 威海| 沛县| 汨罗| 台中县| 李沧| 阜康| 八达岭| 虎林| 水富| 定州| 醴陵| 余干| 霍林郭勒| 晋州| 阳朔| 垦利| 沅陵| 瑞昌| 章丘| 准格尔旗| 四平| 镇雄| 塔河| 柘城| 镇远

厉害了,武汉长江大桥!60年经历77次撞击仍无恙!

2018-06-19 16:33 来源:磐安新闻网

  厉害了,武汉长江大桥!60年经历77次撞击仍无恙!

  百度电子时速表读取更加直观,也更加精准。”王杰说。

"在我来到一汽丰田的半年多时间里,最先了解到的是小型车战略和年轻化战略,这两项工作是一汽丰田这几年工作的重心,未来还将继续下去。我在他们这个年纪画得象拉斐尔一样好,却花了一生的时间去学习如何画得象这些孩子一样。

  "在我来到一汽丰田的半年多时间里,最先了解到的是小型车战略和年轻化战略,这两项工作是一汽丰田这几年工作的重心,未来还将继续下去。贵州省和山东省内的一些区域是不能销售的。

  在这一转型过程中,售后正日益走上利润奶牛的位置。S90荣誉版,只是创新前瞻的一个小样本如果说,环保、安全更多的是立足历史的坚守与传承,那么面向未来的品牌复兴和重塑,另外两个关键词创新和前瞻同样也将起到关键作用。

本案为首创、远洋两大国企巨匠联袂打造,旨在为北京高端豪宅市场注入新鲜血液。

  后来给一家快餐店供货,也因为经验不足导致顾客跑单。

  数据驱动铸就品效合一提供跨平台用户行为数据整合分析,融入高大上圈层平台;与第三方平台数据合作实现共享营销,精准人群兴趣定向。苗头早已经出现,长城近几月在俄罗斯车市出现销售异常现象,七月份售出319辆车,下跌73%。

  加盟流程我们希望,你在行业内一呼百应,在当地有良好的房地产业缘关系,合作方创始人和合伙人有房产开发或者媒体营销管理背景优先。

  四款车型的配置均有不同,因此可以说每一款车型均代表了一个配置档次。首创·禧悦府项目是首创置业在密云板块继首创·澜茵山之后,在京东北战略布局下开发的又一品质社区。

  后排没有接口、出风口、手枕等舒适性配置,但地板没有凸起,乘坐3个人时,中间乘客也有地方放脚,不会给后排乘客带来困扰。

  百度BMW尊选二手车承诺:1.实车照片里程数真实无事故,4S店可查。

  长城已经错失在俄罗斯的发展良机,兜兜转转始终蒙圈找不到正确道路,未来只能寄希望于大规模工厂建成之后,理顺生产营销网络体系,再战俄罗斯车市,但如果长城无法调整其企业文化,还将在俄罗斯碰壁声明:本文系凤凰汽车独家稿件,版权所有,未经允许严禁转载。BMW尊选二手车承诺:1.实车照片里程数真实无事故,4S店可查。

  百度 百度 百度

  厉害了,武汉长江大桥!60年经历77次撞击仍无恙!

 
责编:
french.xinhuanet.com
 

厉害了,武汉长江大桥!60年经历77次撞击仍无恙!

                 French.xinhuanet.com | Publié le 2018-06-19 à 21:02
百度 凤凰网汽车评论继2017年销量摸高万辆,同比增长%后,2018刚刚开局,摆在汽车集团全球高级副、亚太区总裁兼CEO袁小林和沃尔沃中国团队面前的中国业务发展路径看上去选择多多,但似乎哪一条又都充满挑战和困难。

BEIJING, 29 avril (Xinhua) -- Dans l'histoire, l'émergence des grandes puissances a toujours été marquée par l'expansion et l'agression. Or, aujourd'hui, l'émergence de la Chine est une exception, car elle est pacifique.

Malheureusement, l'Occident n'a jamais abandonné ses illusions sur une présumée menace qui viendrait de Chine ou ses préjugés face aux bonnes intentions chinoises.

La Chine a lancé mercredi dernier un nouveau porte-avions, le premier qu'elle a construit elle-même. Ce lancement vise à renforcer le r?le que la Chine joue en tant que défenseur de la paix et de la stabilité dans la région et dans le monde.

Pourtant, certains observateurs occidentaux y ont vu un "étalage de force" et une tentative de vouloir "entrer dans la partie des porte-avions". Quelques médias ont même comparé le "Shandong" avec les batiments américains.

C'est tout le contraire. La Chine, un pays qui observe strictement une politique de défense nationale défensive, n'a aucune intention de projeter son armée pour aller menacer un pays de la région ou dans le monde.

La Chine n'a aucun intérêt à participer à cette "partie de portes-avions", étant donné qu'une course aux armements, comme l'histoire l'a prouvé, ne peut qu'entra?ner le monde au bord de la guerre.

L'accroissement du potentiel militaire chinois sert principalement à défendre sa souveraineté nationale, son intégrité territoriale et ses intérêts grandissants à l'étranger.

Aujourd'hui, près de 30.000 entreprises chinoises sont installées à l'étranger, des millions de Chinois travaillent et vivent à l'étranger, tandis qu'un grand nombre de cargos croisent dans les eaux internationales avec à bord des marchandises chinoises ou quelque chose lié à la Chine d'une fa?on ou d'une autre.

Par conséquent, la Chine a toutes les raisons de renforcer ses capacités de défense afin de protéger ses intérêts légitimes à l'étranger. En outre, le développement de ses forces de défense nationale, dont la marine, aidera le pays à mieux assumer ses responsabilités dans la préservation de la paix mondiale.

De fait, la puissance militaire chinoise n'est pas conforme à son statut de grande puissance mondiale : elle n'est que le dernier en date parmi les cinq membres permanents du Conseil de sécurité de l'ONU à se doter récemment de porte-avions.

Pour la Chine, la capacité de concevoir et de construire un tel batiment signifie simplement un pas dans ses efforts visant à faire correspondre sa puissance militaire aux besoins de développement économique et de défense.

Il existe d'autres exemples similaires de mauvaise interprétation et même de distorsion.

Par exemple, les constructions entreprises sur certaines ?les en mer de Chine méridionale, qui visent à améliorer les conditions de vie et de travail des personnels sur ces ?les, à offrir un meilleur service d'intérêt public aux bateaux passant au large et à batir des installations militaires nécessaires pour défendre ses territoires, ont été incorrectement interprétées comme visant à aggraver les tensions dans la région.

L'initiative chinoise "la Ceinture et la Route", qui offre des opportunités de coopération et de développement à tous dans une conjoncture économique mondiale morose, a été qualifiée de fa?on erronée comme "un plan Marshall chinois".

Il faut rappeler que Beijing est le plus grand contributeur en matière de maintien de la paix parmi les cinq membres permanent du Conseil de sécurité de l'ONU en terme de personnel. Plus de 30.000 casques bleus chinois ont ainsi servi à l'étranger depuis que la Chine a commencé à participer aux missions de maintien de la paix en 1990.

Ceux qui pensent que la Chine va s'écarter de sa voie de développement pacifique et adopter une stratégie d'expansion se trompent tout simplement.

Il vaudrait mieux que l'Occident cesser d'agiter ses vieilles idées de "menace chinoise", car l'émergence pacifique de la Chine s'appuie non seulement sur ses propres efforts, mais aussi sur un environnement extérieur amical qui favorise la coordination et la coopération avec d'autres pays de la planète.

 
Vous avez une question, une remarque, des suggestions ? Contactez notre équipe de rédaction par email à xinhuanet_french@news.cn
分享
Crémation de l'ancien haut législateur chinois Buhe
Crémation de l'ancien haut législateur chinois Buhe
La Chine exprime sa confiance dans les relations avec la France
La Chine exprime sa confiance dans les relations avec la France
Un vice-PM chinois souligne le contrôle strict du développement immobilier de 
la Nouvelle Zone de Xiongan
Un vice-PM chinois souligne le contr?le strict du développement immobilier de la Nouvelle Zone de Xiongan
La Chine enverra deux pandas géants au Danemark
La Chine enverra deux pandas géants au Danemark
L'ambassadeur des Etats-Unis en Chine choisi par Trump promet d'avoir une ''influence 
positive''
L'ambassadeur des Etats-Unis en Chine choisi par Trump promet d'avoir une ''influence positive''
La Chine et la Grande-Bretagne appellent à une solution pacifique à la question nucléaire 
sur la péninsule coréenne
La Chine et la Grande-Bretagne appellent à une solution pacifique à la question nucléaire sur la péninsule coréenne
Wang Yi met l'accent sur deux orientations pour le dossier nucléaire dans la péninsule 
coréenne
Wang Yi met l'accent sur deux orientations pour le dossier nucléaire dans la péninsule coréenne
La Chine et la Grèce approfondiront leurs relations à travers l'initiative "La Ceinture 
et la Route"
La Chine et la Grèce approfondiront leurs relations à travers l'initiative "La Ceinture et la Route"
Retour en haut de la page

C'est l'heure pour l'Occident de cesser d'agiter "la menace chinoise" (COMMENTAIRE)

French.xinhuanet.com | Publié le 2018-06-19 à 21:02

BEIJING, 29 avril (Xinhua) -- Dans l'histoire, l'émergence des grandes puissances a toujours été marquée par l'expansion et l'agression. Or, aujourd'hui, l'émergence de la Chine est une exception, car elle est pacifique.

Malheureusement, l'Occident n'a jamais abandonné ses illusions sur une présumée menace qui viendrait de Chine ou ses préjugés face aux bonnes intentions chinoises.

La Chine a lancé mercredi dernier un nouveau porte-avions, le premier qu'elle a construit elle-même. Ce lancement vise à renforcer le r?le que la Chine joue en tant que défenseur de la paix et de la stabilité dans la région et dans le monde.

Pourtant, certains observateurs occidentaux y ont vu un "étalage de force" et une tentative de vouloir "entrer dans la partie des porte-avions". Quelques médias ont même comparé le "Shandong" avec les batiments américains.

C'est tout le contraire. La Chine, un pays qui observe strictement une politique de défense nationale défensive, n'a aucune intention de projeter son armée pour aller menacer un pays de la région ou dans le monde.

La Chine n'a aucun intérêt à participer à cette "partie de portes-avions", étant donné qu'une course aux armements, comme l'histoire l'a prouvé, ne peut qu'entra?ner le monde au bord de la guerre.

L'accroissement du potentiel militaire chinois sert principalement à défendre sa souveraineté nationale, son intégrité territoriale et ses intérêts grandissants à l'étranger.

Aujourd'hui, près de 30.000 entreprises chinoises sont installées à l'étranger, des millions de Chinois travaillent et vivent à l'étranger, tandis qu'un grand nombre de cargos croisent dans les eaux internationales avec à bord des marchandises chinoises ou quelque chose lié à la Chine d'une fa?on ou d'une autre.

Par conséquent, la Chine a toutes les raisons de renforcer ses capacités de défense afin de protéger ses intérêts légitimes à l'étranger. En outre, le développement de ses forces de défense nationale, dont la marine, aidera le pays à mieux assumer ses responsabilités dans la préservation de la paix mondiale.

De fait, la puissance militaire chinoise n'est pas conforme à son statut de grande puissance mondiale : elle n'est que le dernier en date parmi les cinq membres permanents du Conseil de sécurité de l'ONU à se doter récemment de porte-avions.

Pour la Chine, la capacité de concevoir et de construire un tel batiment signifie simplement un pas dans ses efforts visant à faire correspondre sa puissance militaire aux besoins de développement économique et de défense.

Il existe d'autres exemples similaires de mauvaise interprétation et même de distorsion.

Par exemple, les constructions entreprises sur certaines ?les en mer de Chine méridionale, qui visent à améliorer les conditions de vie et de travail des personnels sur ces ?les, à offrir un meilleur service d'intérêt public aux bateaux passant au large et à batir des installations militaires nécessaires pour défendre ses territoires, ont été incorrectement interprétées comme visant à aggraver les tensions dans la région.

L'initiative chinoise "la Ceinture et la Route", qui offre des opportunités de coopération et de développement à tous dans une conjoncture économique mondiale morose, a été qualifiée de fa?on erronée comme "un plan Marshall chinois".

Il faut rappeler que Beijing est le plus grand contributeur en matière de maintien de la paix parmi les cinq membres permanent du Conseil de sécurité de l'ONU en terme de personnel. Plus de 30.000 casques bleus chinois ont ainsi servi à l'étranger depuis que la Chine a commencé à participer aux missions de maintien de la paix en 1990.

Ceux qui pensent que la Chine va s'écarter de sa voie de développement pacifique et adopter une stratégie d'expansion se trompent tout simplement.

Il vaudrait mieux que l'Occident cesser d'agiter ses vieilles idées de "menace chinoise", car l'émergence pacifique de la Chine s'appuie non seulement sur ses propres efforts, mais aussi sur un environnement extérieur amical qui favorise la coordination et la coopération avec d'autres pays de la planète.

On recommande | Plus de photos

010020070770000000000000011100001362459851
百度